Retour

Documents utiles

Prise en charge des actions de formation

Guides pratiques

L'Observatoire est sur les réseaux sociaux !

Retrouvez nos infos, nos actus et bien plus encore

L'Opcommerce est sur Twitter !

Retrouvez nos infos, nos actus et bien plus encore...

Présentation

La branche du Commerce à prédominance alimentaire* (détail et gros) rassemble les activités relevant de la CCN n°3305 (Commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire), pour les entreprises de 11 salariés et plus, réparties en différents formats :

  • Les hypermarchés (magasins de détail non spécialisés à prédominance alimentaire d’au moins 2.500 m² de surface, offrant un assortiment de 25.000 à 40.000 références)
  • Les supermarchés (magasins de détail non spécialisés à prédominance alimentaire de plus de 400 m² et de moins de 2.500 m² de surface, offrant un assortiment de 3.000 à 12.000 références)
  • Les supérettes (magasins de détail non spécialisés à prédominance alimentaire d’une surface de vente comprise entre 120 et 400 m²)
  • Les entrepôts de logistique
  • Le commerce de gros (grossistes, dont le cash and carry).
    Ces entreprises combinent le plus souvent des activités d’entreposage, d’achat et de commerce de gros
  • Les sièges sociaux et les centrales d’achat
  • Le drive

*Il y a prédominance alimentaire dès lors que le chiffre d’affaires en produits alimentaires représente plus de 35% des ventes totales (définition de l’INSEE).

La branche du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire a, de tout temps, été confrontée aux évolutions de son environnement.
En 2018, elle a poursuivi son adaptation aux phénomènes suivants :

  • Les évolutions sociétales entraînant notamment un besoin accru de proximité géographique et humaine, un conseil client renforcé et des modes de consommation évoluant vers une vigilance importante en matière de sécurité alimentaire, de recherche de qualité et de développement durable

  • Une situation de l’emploi difficile, avec un taux de chômage qui reste important et qui modifie les comportements de consommation (arbitrages budgétaires des ménages, attente de qualité alimentaire tout en préservant le pouvoir d’achat)
  • Une réglementation complexe et de plus en plus maîtrisée par les consommateurs (date limite de consommation, origine des produits, impact environnemental)

  • La part croissante du numérique avec l’influence des nouvelles technologies sur la gestion des magasins et l’amélioration de l’expérience client

  • La concurrence accrue des acteurs du e-commerce, accentuée par l’augmentation des achats sur mobile, dans un contexte économique encore fragile

Chiffres-clés

21.397 21.397

établissements

632.957 632.957

salariés (ETP)

91% 91%

de salariés en CDI

66% 66%

des salariés
à temps plein

82% 82%

d'employés/ouvriers

58% 58%

de femmes

11 ans 11 ans

d'ancienneté moyenne

Principaux métiers

  • Employé(e) polyvalent de magasin (caisse/rayon)
  • Employé(e) commercial(e)
  • Hôte(esse) de caisse

Certifications de branche

  • CQP Vendeur/euse de produits non alimentaires
  • CQP Boulanger/ère
  • CQP Poissonnier/ère
  • CQP Boucher/ère
  • CQP Caviste
  • CQP Vendeur/euse fruits et légumes
  • CQP Vendeur/euse fromages
  • CQP Animateur/trice opérationnel(le) en entrepôt
  • CQP Manager opérationnel(le) en entrepôt
  • CQP Préparateur/trice de commandes
  • CQP Manager opérationnel(le)
    spécialisé gestion d’un point de vente
  • CQP Manager opérationnel(le) en magasin
  • CQP Animateur/trice opérationnel(le) en magasin
  • CQP Employé/e de commerce
  • CQP Vendeur/euse charcuterie
  • CQPI Agent logistique